24 avril 2011

On va exhumer la Joconde

(Num.175 BOUHIOUI) 23 avril 2011   On cogite sur l’identité de celle qui aurait servi de modèle pour la Joconde de Leonard de Vinci depuis plusieurs siècles! Les spéculations vont de Lisa Gherardini, la femme du riche marchand Francesco del Giocondo, à la mère de Leonard De Vinci. On soupçonne même De Vinci, présumé homosexuel, d’avoir réalisé un autoportrait déguisé en femme. En tout cas, ce mystère qui a généré plusieurs théories, aura occupé un grand nombre d’historiens et d’amateurs d’art.   Il y a quelques... [Lire la suite]

17 avril 2011

La jalousie

(Num.174 BOUHIOUI) 16 avril 2011   Notoire est la jalousie chez les artistes. « Il avait chez lui un tour, où il s'amusait à tourner des ronds de serviette dont il encombrait sa maison, avec la jalousie d'un artiste et l'égoïsme d'un bourgeois » a dit Gustave Flaubert dans son fameux roman Madame Bovary. L’ambition parfois démesurée des artistes fait qu’ils envient ceux qui réussissent en art avec beaucoup plus d’intensité que la moyenne. Quasiment chaque artiste, quel que soit le degré de sa popularité, a tendance à... [Lire la suite]
Posté par bouhioui à 14:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2011

L’immortalité

(Num.20 BOUHIOUI) 09 avril 2011   En 2005, durant un congrès sur les technologies de la santé, Aubrey de Grey, un auteur, théoricien en gérontologie et chercheur au département de génétique de l’université de Cambridge, a annoncé que « La médecine pourra bientôt contrer le vieillissement », et que, atteindre l’immortalité, n’était désormais plus qu’une question de temps et de moyens!   Il aurait identifié sept grandes causes du vieillissement, dont la mort cellulaire et la mutation de l'ADN par exemple. Il a aussi... [Lire la suite]
Posté par bouhioui à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2011

La sculpture mystérieuse

(Num.172 BOUHIOUI) 02 avril 2011   Depuis quelques jours, une mystérieuse sculpture est exposée dans le hall de l’immeuble d’ingénierie et d’arts visuels de l’université Concordia à Montréal. Il s’agit d’une sculpture représentant deux personnages nus, accroupis, avec des crânes disproportionnés.   Cela fait plus de dix ans que des chercheurs essaient de savoir d’où et de quelle époque elle est originaire, mais toujours sans succès. D’où l’idée, dans un élan quelque peu désespéré, de l’exposer au grand public en vue... [Lire la suite]